Fil résistif : lequel choisir pour fabriquer ses résistances ?

C’est devenu finalement une difficulté pour les novices de choisir maintenant son fil résistif. Le choix des matières est important : kanthal, inox, nichrome, nickel, titane. Essayons de simplifier cela :

Kanthal : C’est le fil réputé du reconstructible. Il est encore beaucoup utilisé. Sa manipulation est simple (souple et résistant avec un effet ressort). La résistivité de ce fil est assez importante, cela permet de ne pas se retrouver avec des valeurs trop basses. Son rendu est toujours agréable, il a cependant avec des montages imposants une certaine lenteur à la chauffe, c’est l’effet « diesel ». Il ne s’utilise qu’en mode wattage. Le kanthal est réputé également pour sa durée de vie.

Inox ou SS : Fil qui permet d’être utiliser en mode wattage ou en contrôle de température. Il a plus de réactivité que le kanthal. Légèrement moins facile à utiliser que le kanthal, c’est dû à une certaine souplesse et à un diamètre inférieure pour retrouver des valeurs de résistances comparables à celles du kanthal. Il est donc moins résistif.  Son rendu est vraiment très agréable, un rodage au début de l’utilisation est souvent nécessaire (avis personnel) mais le rendu s’en trouve amelioré par la suite.

Nichrome (NiCr appelé communément par les vapoteurs N80/Ni80) : Fil très utilisé sur les résistances toutes faites. Il retrouve depuis peu un vrai succès sur les utilisateurs d’atomiseurs reconstructibles. Très peu résistif et très réactif, les montages sont donc très vite très bas en valeur (ohm). Il est très présent maintenant sur les résistances préformées et fils complexes (plusieurs brins composent ces fils). Il s’utilise en mode wattage/power. Son rendu des saveurs est fort apprécié.

Nickel (Ni200) : Fil réservé uniquement à l’usage en mode contrôle de température (Ni TC). Votre mod doit donc être équipé de cette fonction. C’est un fil souple avec une résistivité extrêmement basse, on le classe comme « non-résistif ». C’est grâce à cette particularité que le mode contrôle de température fonctionne.

Déterminer la valeur en ohm pour fabriquer ses résistances

Le diamètre du fil résistif ainsi que sa longueur jouent un rôle important dans la détermination de la valeur de la résistance.
Je m’explique : pour réaliser une résistance, vous allez entourer le fil résistif autour d’un support. Le diamètre de ce support, le nombre de tour ainsi que le diamètre de votre fil résistif détermineront la valeur de cette résistance. Prenons l’exemple du kanthal simple avec des comparaisons :

  • Diamètre du support/résistance : 2 mm – 5 tours avec du kanthal de 0,30 mm = environ 0,9 ohm
  • Diamètre du support/résistance : 2 mm – 8 tours avec du kanthal de 0,30 mm = environ 1,4 ohm
    Le nombre de tours (la longueur de votre fil) fait augmenter la valeur de votre résistance
  • Diamètre du support/résistance : 2 mm – 5 tours avec du kanthal de 0,30 mm = environ 0,9 ohm
  • Diamètre du support/résistance : 2 mm – 5 tours avec du kanthal de 0,40 mm = environ 0,5 ohm
    Le diamètre de votre fil fait baisser la valeur de votre résistance.
  • Diamètre du support/résistance : 2 mm – 5 tours avec du kanthal de 0,30 mm = environ 0,9 ohm
  • Diamètre du support/résistance : 3 mm – 5 tours avec du kanthal de 0,30 mm = environ 1,3 ohm
    Le diamètre de votre support jouera sur la longueur du fil et donc comme le nombre de tours, votre valeur va augmenter si le diamètre de votre support est plus grand
    .

Petite vidéo explicatives